C’est durant la phase de croissance de votre félin que les bases de sa santé future se construisent. De nombreuses spécificités doivent être considérées dans sa nourriture, pendant la croissance comme à l’âge adulte. De la nutrition qui correspond nettement aux besoins de votre animal de compagnie lui assure une nourriture équilibrée, renfermant tout ce qu’exigent ses habitudes de vie, sa race et son âge. Il convient alors de savoir bien choisir son alimentation.

Bien choisir les repas de son chat

Vous pouvez lui donner vos propres préparations à base de légumes, de riz et de viande cuite, par exemples. Avec cette option, vous pourrez contrôler  la qualité des ingrédients. Le plus difficile est de faire la composition de la ration de façon à ce que celle-ci apporte tous les besoins nutritionnels du chaton, de manière mesurée et en quantité suffisante. Toutefois, notez que préparer journalièrement les repas de votre félin est plus onéreux que de faire l’acquisition d’un aliment industriel. De plus, cela demande un certain temps de préparation et les aliments s’altèrent plus rapidement. Par ailleurs, ne commettez pas l’erreur de donner seulement de la viande à votre animal. En effet, même s’ils sont tout à fait carnivores, les chats ne mangent pas uniquement le foie ou les muscles de leurs proies. Ils sont également herbivores et même omnivores. Donnez donc au vôtre également des viscères et des os.

Qu’en est-il de la croquette de chat ?

La croquette de chat est devenue de plus en plus en vogue, surtout de par le fait qu’elle est très appétissante. De plus, elle bénéficie d’une teneur en lipides élevée, ce qui en fait une nourriture très prisée de ces félins. Toutefois, afin d’éviter tout problème, il est conseillé de choisir une croquette de chat de qualité, tout en respectant les besoins nutritionnels du chaton, ceux-ci devant être dosés selon les avertissements en vigueur en Europe. En effet, les aliments secs ayant des concentrations en magnésium trop élevées (plus de 0,09 %) peuvent prédisposer à la génération de calculs dans les voies urinaires basses. En ce qui concerne les avantages de croquette de chat, sachez que cette dernière, étant un aliment sec, ne s’altère pas et garde son arôme, même exposé à l’air. En saison estivale, on peut donc la laisser dans l’écuelle et ce, sans problème. De plus, elle ne sollicite aucune forme de préparation. En outre, la croquette de chat nettoie les dents de ce dernier lorsqu’il la broie. Elle est ainsi un bon blason pour la lutte contre le tartre. Enfin, un chat consommant des croquettes aura tendance à faire des selles moins odoriférantes et plus moulées que s’il mangeait  de la nourriture humide.

Et les besoins nutritionnels du chaton ?

Les chatons ont besoin de protéine, d’acides aminés, de matières grasses d’origine animale, de glucides digestibles et de minéraux. Pour les protéines, 25 à 30 % de celles qui sont ingérées servent à couvrir les exigences liées au renouvellement du type de poil et de la peau de votre chat. Et une insuffisance en protéine peut faire chuter ses poils, ralentir la pousse de ceux-ci et provoquer un aspect cassant et terne, notamment chez les félins à poils longs. Les acides aminés, eux, sont indispensables à la bonne santé de votre animal. Les matières grasses d’origine animale, tout comme pour les protéines, lui fournissent de l’acide arachidonique. Les glucides digestibles sont pour lui une source d’énergie assimilable facilement. Enfin, quant aux minéraux, ils doivent être apportés par l’alimentation comme la pâtée ou la croquette de chat étant donné qu’il ne peut pas lui-même les rassembler.